dimanche 18 mai 2014

En amont, les industriels de l'agroalimentaire

le documentaire Fed up ! s'insurge contre le lobby du sucre qui en en mettant partout rend addict comme la cocaïne... Sorti aux USA début mai 2014.
En France, pétition :

Objet: les Sociétés Savantes de professionnels de santé et les associations de consommateurs et de patients lancent une grande pétition citoyenne sur internet pour soutenir la proposition d'un système d'information sur la qualité nutritionnelle des aliments, simple, intuitif et compréhensible par tous sur la face avant des emballages

Madame, Monsieur
,
 
le Pr Hercberg a remis un rapport à la ministre de la Santé le 28 janvier dernier avec 15 propositions pour donner un nouvel élan à la politique nutritionnelle française de santé publique http://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/144000068/0000.pdf
Parmi les mesures réglementaires proposées, l’une vise à favoriser l’information du consommateur sur la qualité nutritionnelle des aliments. La proposition est de mettre en place une échelle de qualité nutritionnelle, simple, intuitive et compréhensible sur la face avant des emballages des aliments. Cette échelle est basée sur un score de qualité nutritionnelle calculé à partir  des teneurs en « éléments nutritionnels » pertinents du point de vue de la santé publique (calories, gras, sucre, sel). Ce score permet de classer les aliments en 5 classes sous la forme d’une échelle colorielle (Vert-Jaune-Orange-Rose Fuschia-Rouge). Cette échelle  apposée sur la face avant des emballages des aliments et boissons, manufacturés pré-emballés et sur tout plat et boisson servis dans le cadre de chaînes de restauration collective viendrait en complément de l’étiquetage nutritionnel (tableau nutritionnel et liste des ingrédients sur la face arrière des aliments) dont les termes sont compliqués à comprendre.

Le système simple proposé permettra au consommateur d’orienter ses choix au moment de l'acte d'achat: il pourra ainsi comparer la qualité nutritionnelle des différents aliments entre eux ou à l’intérieur d’une même famille d’aliments, voire entre des aliments du même type mais de marques différentes.  La mesure proposée est visualisée dans une vidéo explicative sur le site :
http://youtu.be/GAwTyEEHnOs

Cette mesure fait l'objet d'une opposition très forte de l'Association Nationale des Industries Agro-alimentaires (ANIA) qui a manifesté son opposition à cette mesure.

Face aux pressions et au lobbying des industriels de l'alimentaire, les réseaux de scientifiques d'experts, de professionnels et d'acteurs de terrain (plusieurs milliers de professionnels de santé) et des associations de consommateurs et de patients ont décidé de se mobiliser pour se faire également entendre.
A l'initiative, notamment de la Société Française de Santé Publique (SFSP), de la Société Pédiatrie (SFP), de la Société Française de Nutrition (SFN), de l'association française des Diététiciens  Nutritionnistes (AFDN), de l'UFC Que Choisir et la CLCV, de la Fédération Française de Cardiologie (FFC), de l'Association Française des Diabétiques (AFD
), du Collectif interassociatif sur la santé (CISS) et de diverses autres sociétés savantes et de consommateurs, une pétition citoyenne exigeant la mise en place du logo nutritionnel a été lancée le 13 mai visant à recruter un maximum de signatures et ainsi, peser sur la décision politique, qui ne peut être dictée que par la défenses d'intérêts économiques.
La pétition est en ligne. Elle est accessible par la page d’accueil du site : www.sfsp.fr (ou en lien direct sur www.sfsp.fr/petition-nutrition.htm)
Vous trouverez également la lettre ouverte en ligne. 
En espérant pouvoir compter sur votre signature et en vous remerciant par avance de diffuser l'information aux professionnels, aux consommateurs et aux patients avec qui vous etes en contact. 
Merci de votre soutien.


Très cordialement

Pour le Collectif des sociétés savantes, associations de Consommateurs et de Patients

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire