mardi 9 octobre 2018

Revue de presse. Mise à jour... Causette. Atlantico.

Un récent rapport de l’Igas souligne l’essor de la chirurgie bariatrique en France. Pour Causette, Catherine Grangeard, psychanalyste et spécialiste de l’obésité, revient sur les dangers de ces interventions et du manque d’accompagnement.
causette.fr
Ces dix dernières années, les interventions bariatriques ont triplé pour atteindre le chiffre de 60 000 en 2016. Pour mieux comprendre ce qui se passe dans la...


dimanche 7 octobre 2018

SOISSONS, 13 et 14 octobre 2018 Salon du Livre

INFO pour les personnes étant à proximité de Soissons, nous pourrons discuter psychanalyse, psychothérapies, surpoids, obésité, chirurgie et livres !
Et ce, le samedi 13 après midi et le dimanche 14.
Stand Librairie du Centre.

C'est toujours (enfin, souvent ;) intéressant d'échanger, n'hésitez pas 

lundi 24 septembre 2018

Obésité : Séminaire : c'est la rentrée

Sortir l'obésité du symptôme et s'intéresser d'abord au sujet!

La psychanalyse s’est fondée sur la libération de la parole de « malades ». Cette méthode était à l’époque de Freud en rupture totale avec ce qui se pratiquait. Malheureusement, actuellement en France, la prise en charge de millions de personnes en obésité semble un retour à une époque révolue. Comment écoute-t-on vraiment cette parole, cette personne qui se présente en surpoids ? Quelle place est occupée par les psychanalystes ?
Cette année, la chirurgie de l’obésité est particulièrement examinée. Qu’en est-il des recommandations HAS ? Comment sont-elles appliquées sur le terrain ? Quel contre-transfert s’épanouit ? Pourquoi tant d’échecs et tant de ré-interventions sans vraiment prendre en compte le sujet ?
Ce séminaire est ouvert
  • -  aux psychanalystes expérimentés comme aux plus jeunes, le questionnement n’étant pas proportionnel aux années d’expérience ni réservé aux plus chevronnés,
  • -  aux psychologues travaillant en services de chirurgie de l’obésité qui sont souvent isolés dans leurs pratiques et que cette chirurgie questionne,
  • -  aux médecins, diététiciennes travaillant avec des outils psychanalytiques.
    Sous forme d’atelier, nous nous proposons d’exposer nos expériences, les partager et les interroger.
Catherine GRANGEARD
115 rue de la République
78650 Beynes
01 34 89 41 01
catherine.grangeard@wanadoo.fr

Sophie DUNOYER
7 rue Henri Monnier
75009 Paris
06 28 84 39 55
sofiedunoyer@gmail.com

Le séminaire aura lieu le 4ème mardi du mois, à 21h, (hors vacances scolaires),
les 25 septembre, 27 novembre 2018,
22 janvier, 26 mars, 28 mai 2019.
12 rue de Bourgogne 75007 Paris
Ouvert sans inscription préalable, nous contacter par mail.

jeudi 13 septembre 2018

Le rapport de l' IGAS dénonce les dérives de la chirurgie de l'obésité : pas assez de préparation et de suivi

https://obe.revuesonline.com/articles/lvobe/abs/first/lvobe_2018_sprobe000627/lvobe_2018_sprobe000627.html
https://obe.revuesonline.com/articles/lvobe/abs/first/contents/contents.html

Si vous voulez lire un résumé du roman "la femme qui voit de l'autre côté du miroir", vous pouvez suivre le lien ci-dessus, il mène à la revue Obésité, LA revue de la chirurgie bariatrique.


A raison, le rapport de l'IGAS souligne que trop d'opérations se font, trop sont vouées à l'échec, parce que ... "on opère pas un estomac, on opère une personne" comme nous ne cessons de le répéter !

Pour accéder au rapport :



Que dire de ce rapport IGAS ?                   
500 000 personnes déjà opérées en France.

60 000 interventions en 2016, soit un triplement en 10 ans

L’essor très important de la chirurgie de l’obésité en France - triplement des interventions ces dix dernières années, pour atteindre 60 000 en 2016 (environ 300 M€ de dépenses directes) - s’explique par l’échec de la prévention de l’obésité, par les limites de la prise en charge pluridisciplinaire de ces personnes et par l’augmentation la large accessibilité de l’offre, son remboursement par la Sécurité Sociale, à l’inverse de pays voisins. En France, la progression des chirurgies est plus importante que la prévalence de l’obésité, il y a de quoi s’interroger.
(J’ajouterais volontiers :  A pourcentage égal, il y a beaucoup plus de femmes qui font une chirurgie. La confusion « beauté/santé » peut demander réflexion).

Le développement de la chirurgie bariatrique pose de sérieuses questions : les éléments recueillis par la mission montrent qu’une part des indications est sans doute excessive ou mal posée, qu’il existe des lacunes significatives dans la préparation des personnes et dans le suivi post-opératoire (la moitié des personnes opérées ne seraient pas suivies ou insuffisamment, alors que c’est une condition pour prévenir certains risques et optimiser les effets de la chirurgie).  Elle demande donc un suivi à vie, ce n’est pas dit et écrit aux patients. Ils s’attendent encore à une solution magique, alors qu’il y a 40 % d’échecs, y compris pour les réinterventions. Les patients ne sont pas informés.
De surcroit, on ne connaît pas à ce jour les effets à long et à très long terme des modifications anatomiques qui en résultent.

Les recommandations de la mission vont principalement dans trois directions :
> organiser l’offre de chirurgie bariatrique de manière plus cohérente ; améliorer la pertinence, la sécurité et la qualité des soins pour optimiser l’efficacité de l’intervention et réduire ses risques ; enfin, aller au-devant des personnes ‘perdues de vue’ ;
> soutenir la mise en place d’un suivi pré et post opératoire effectif ainsi que des solutions complémentaires et/ou alternatives à la chirurgie ; 
> renforcer et rénover le dispositif des 37 centres spécialisés de l’obésité créés à la suite du plan obésité 2011- 2013. 

             
 Notre roman, "la femme qui voit de l'autre côté du miroir" (paru en juin, ed Eyrolles) est le seul à avoir comme sujet central ce thème. C'est aussi le seul "feel good" où une spécialiste de ce sujet s'est donné la peine de publier un livre pour le grand public, celui qui ne lit pas les rapports, ni les essais. Co-écrit avec Dahnée Leportois, par le biais de la fiction ce roman permet de saisir ce qui conditionne le regard que l’on pose sur soi. La confiance en soi passe par derrière le miroir et l’excès de poids n’est qu’une des problématiques, en rien la seule et unique, d’ailleurs.

jeudi 30 août 2018

Radio en replay, Mercredi 29/08/2018 : On se dit tout, France Bleu

https://www.francebleu.fr/emissions/se-dit-tout/se-dit-tout-vanessa-lambert-vos-temoignages-0810-055-056-1

L'Actu On se dit tout
Du lundi au vendredi de 14h à 15h
L'obésité
L'obésité © Getty

On se dit tout - L'obésité

Diffusion du mercredi 29 août 2018Durée : 31min
A quoi ressemble l'obésité au quotidien?
Un français sur six est obèse et un sur deux est en surpoids. Comment vivre avec ces kilos en trop quand on est en danger? Régimes, opérations, prise en charge psychologique... On en parle ensemble avec Catherine Grangeard, psychanalyste spécialisée dans l'accompagnement des personnes en surpoids, co-auteure du livre "La femme qui voit de l'autre côté du miroir" aux éditions Eyrolles.

lundi 27 août 2018

Rencontres : A vos agendas !

Bonne rentrée !

En septembre, d'abord dans les Yvelines, ensuite à Paris, déjà 2 moments sont fixés :


Saint-Quentin-en-Yvelines | Furet du Nord

www.furet.com › Accueil Café › Le Furet a rendez vous
Catherine GRANGEARD et Daphnée LEPORTOIS au Furet de Saint-Quentin-en-Yvelines. Samedi 15 septembre 2018 - 15h à 18h - Saint-Quentin-en-Yvelines.

http://www.furet.com/cafe/agenda/catherine-grangeard-et-daphnee-leportois-au-furet-de-saint-quentin-en-yvelines/





Rencontres - A Livr'Ouvert

Dès 15h, , nous aurons la chance de recevoir deux auteures: Catherine Grangeard et Daphnée Leportois qui ont écrit le livre La femme qui voit de l'autre côté ...

Samedi 29 septembre, 171 bis Boulevard Voltaire, 75011.

Nous serons disponibles pour échanger, n'hésitez pas !

jeudi 23 août 2018

La presse professionnelle psy : Journal des Psychologues, Santé mentale, site Oedipe

Bonjour

Durant l'été pour la psychiatrie, que ce soit pour les infirmiers psy, les psychiatres,  merci à Santé Mentale d'avoir parlé de notre livre. 

https://www.santementale.fr/actualites/la-femme-qui-voit-de-l-autre-cote-du-miroir.html


Merci Au Journal des Psychologues de la recension de notre livre dans son numéro 359, juillet-août 2018

https://www.jdpsychologues.fr/lire/la-femme-qui-voit-de-l-autre-cote-du-miroir

et enfin sur le site Oedipe :
http://www.oedipe.org/livre/la-femme-qui-voit-de-lautre-cote-du-miroir


Bonne rentrée, chers collègues !

samedi 18 août 2018

Radio

Catherine Grangeard l'invitée de France Bleu Gironde pour son livre ...

 La vie en Bleu : experts; Catherine Grangeard l'invitée de France Bleu Gironde pour son livre : La femme qui voit de l'autre côté du miroir.

Merci la radio !

Cette émission de 30 minutes est vraiment intéressante, j'y ai eu le temps de vraiment parler.
Que voit-on vraiment dans un miroir ? 
Comment se constitue ce regard que l'on porte sur soi, sur son image... et pourquoi regarder derrière le miroir ?
Je vous invite à l'écouter. C'était vendredi 17/08/2018.