vendredi 24 avril 2015

CARNET de santé : des TIG

C'est important un carnet de santé. Remis à la naissance de l'enfant, rempli au fil des années, il est conservé comme trace de l'évolution durant l'enfance, l'adolescence. 
Décrypter les images permet de moins en être l'objet passif.
Moins les familles sont armées, plus il est nécessaire de veiller à la neutralité des messages.
Voilà ce qui aurait pu éviter le gaspillage de 33 000 euros (coût des carnets à refaire) si les initiateurs de la déplorable couverture dans les Bouches du Rhône avaient eu un minimum de formation et de compétences.
Des Travaux d'Intérêt Général pourraient-ils leur être demandés afin de s'acquitter d'une dette à la société ? Pour incivilité, c'est ce qui se fait d'ordinaire...
Les dégâts évités jusqu'en 2115 méritaient bien sûr le retrait de ces couvertures. Néanmoins, l'affaire ne s'arrête pas là. Les leçons à en tirer permettent d'éviter des répétitions et c'est ce qui manque lorsqu'il ne s'agit que de réagir.
Le grand mérite de ces carnets de santé est d' attirer l'attention de tous !

"L'affaire des carnets de santé"a été traitée initialement sur  http://blog.francetvinfo.fr/ladies-and-gentlemen/2015/04/16/carnet-de-sante-du-cg-13-carnet-de-sexisme-a-laise.html.
Ce qui nous permet de découvrir un très intéressant article, sur le même support :

La grossophobie m'agresse (plus que l'incitation à l'anorexie)  C'est très important que des "maigres" se mêlent de la question de l'excès de poids. Parce que cette question ne concerne en rien une partie de la population qui aurait un pb de poids. Il s'agit d'un modèle de société à interroger pour éviter que d'autres ne soient un jour en difficultés ! C'est cela le point d'origine, à mon sens.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire