mercredi 18 juillet 2018

Lecture de vacances : les livres que Grazia recommande d'emporter : La femme qui voit de l'autre côté du miroir de Catherine Grangeard et Daphnée Leportois (Ed. Eyrolles, 14 €). "Un roman sur les problèmes de poids ...

La femme qui voit de l'autre côté du miroir de Catherine Grangeard et Daphnée Leportois (Ed. Eyrolles, 14 €). "Un roman sur les problèmes de poids pour l'été ? L'idée peut sembler farfelue et pourtant... La psychologue Catherine Grangeard, "et la journaliste Daphnée Leportois journaliste signent cet ouvrage à quatre mains qui nous plonge dans le quotidien de Lucie 30 kilos en trop..."

MERCI GRAZIA de nous emmener en vacances !
Si vous ne partez pas, à lire quand même ;)

La femme qui voit de l'autre côté du miroir de Catherine Grangeard et Daphnée Leportois (Ed. Eyrolles, 14 €). "Un roman sur les problèmes de poids ...


https://www.grazia.fr/culture/livres/lecture-vacances-livres-grazia-selection-894323

Interview Babelio - Catherine Grangeard et Daphnée Leportois - "La femme qui voit de l'autre côté du miroir"

Très bon moment avec BABELIO et ses lecteurs !
Merci...


mardi 17 juillet 2018

Obésité : Sites et associations ; interview sur ma-grande-taille.com



Chirurgie de l'obésité, témoignages et conseils

https://www.ma-grande-taille.com/pour-son-anniversaire-elle-va-s-offrir-chirurgie-bariatrique-201561


Après avoir tout tenté pour perdre du poids et en être toujours au même point, certaines femmes se tournent vers la chirurgie de l'obésité, aussi appelée bariatrique (anneau, sleeve, bypass...). Se posent alors beaucoup de questions par rapport à ces actes médicaux qui ne sont pas anodins. D'où l'importance, outre une bonne opération, d'une bonne préparation et d'un suivi irréprochable.
Lire plus
https://www.ma-grande-taille.com/pour-son-anniversaire-elle-va-s-offrir-chirurgie-bariatrique-201561
Envie d'emporter dans votre sac de plage quelques livres à dévorer pendant votre petite séance de bronzette ? Nous avons jeté notre dévolu sur "La femme qui voit de l'autre côté du miroir", un roman co-écrit par la journaliste Daphnée Leportois et la psychanalyste Catherine Grangeard. Pour notre plus grand plaisir, cette dernière nous a même accordé une interview. C'est parti !

mercredi 11 juillet 2018

A lire cet été !


https://www.actualitte.com/article/livres/les-lecteurs-en-parlent-les-15-livres-du-moment-tome-4/89837

... dont le dernier roman des éditions Eyrolles, de Daphnée Leportois et Catherine Grangeard. Très attendu, il prend immédiatement la 12e place du ...

Un IMMENSE MERCI aux lecteurs !
et un exemple à suivre.... sans modération !

lundi 9 juillet 2018

Présentation You Tube " La femme qui voit de l'autre côté du miroir" Ed Eyrolles



Roman - La femme qui voit de l'autre côté du miroir ... - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=toe4RHphay4
2 juil. 2018 - Ajouté par Eyrolles
Roman - La femme qui voit de l'autre côté du miroir - Catherine Grangeard et Daphnée Leportois. Eyrolles ...

Liens entre problèmes de poids et famille. Régimes et obésité

https://www.huffingtonpost.fr/catherine-grangeard/nos-problemes-de-poids-peuvent-venir-de-notre-famille-voici-ce-quil-faut-savoir_a_23476045/

Puisque cet été encore une fois, les programmes télé, les émissions radio, les magazines sont centrés sur la perte de poids, sur la confusion entre ce qui relève des normes et des impératifs de santé... nous avons pensé utile de publier un petit post !

lundi 2 juillet 2018

Obésité : Les limites du bistouri

https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/obesite-les-limites-du-bistouri_2013465.html#0cqJH0LHMg0kypyC.01

Juste une pointe de satisfaction de découvrir le roman recommandé, à la rubrique :

Pour en savoir plus :

La femme qui voit de l'autre côté du miroir, Catherine Grangeard et Daphnée Leportois, Roman Eyrolles, 176 pages, 14 euros. En librairies le 7 juin. 


C'est exactement notre but.
Que des personnes puissent en savoir plus !
C'est sûr que certaines trouveront que ceci ou cela puisse ne pas leur convenir, mais qu'elles en sachent plus après... quel bonheur !

Merci à cette journaliste, merci à Stéphanie Benz